Retour sur l'édition 2023 : éclatante Fête du Cirque !

Les 30 mai puis du 2 au 4 juin 2023, c’était « Cirque, Scène and Sun » dans le parc de Gromesnil à Saint-Romain-de-Colbosc ! La Fête du Cirque, festival des arts du cirque et de la rue, a donné des couleurs sur les visages et dans les esprits des 17 000 visiteurs. Le cirque, comme les arts de la rue, a encore une fois démontré la force de ce langage visuel universel, la diversité de ses formes, sa capacité à susciter l'émerveillement et à créer des souvenirs de bonheur.

Publié le

After movie

Le public était heureux de retrouver la compagnie sous chapiteau Baraka avec sa nouvelle création Ocho proposée par une distribution internationale pour traiter de l’identité. Le festival étant cosmopolite, le trio flamand de 15 feet 6 a revisité, avec la participation du public, les codes de la culture sportive à la sauce circassienne. Un spectacle musclé, rafraichissant et bondissant qui a réuni de nombreux festivaliers au pied du château. Parmi les temps forts, le Cirque Rouages a rappelé les urgences écologiques de notre temps avec son spectacle Wonder petrol. La grue servant de décor a permis au public de profiter de magnifiques tableaux aériens dans un cadre poétique à la tombée de la nuit. Les Royales Marionnettes nous ont guidés de leurs petits cailloux blancs vers la cabane de Poucet pour proposer un moment intimiste qui a mordu le public en plein cœur. Le spectacle de répertoire Smashed de Gandini Juggling, véritable ballet de jonglerie avec des pommes, était prédestiné à venir en terre normande. Les neuf artistes ont fait revivre l’esprit Nouvelle Orléans des années 60 et proposé un final fracassant !

Cette édition faisait la part belle aux duos évoquant la naissance d’une relation avec l’autre. Alta Gama a repoussé les limites de sa performance à vélo en invitant le public sur scène créant une belle complicité avec les spectateurs. Vélo toujours mais à une roue cette fois-ci, Duo Kilombo a séduit un public nombreux et familial avec son spectacle dynamique et pluridisciplinaire. Sur un registre tout en douceur, Si seulement nous parlait de la confiance qui s’installe dans un duo amoureux jusqu’à se laisser porter et fermer les yeux.

Wanted, performance de mime et de bruitage hors norme a revisité le western avec un humour débordant et loufoque qui a conquis le public. Toujours dans les personnages hauts en couleurs, la compagnie normande Joe Sature nous a régalé de son cabaret de petits riens et de pitreries.  Les festivaliers pouvaient également se restaurer auprès de la compagnie du Dr Troll de quelques mets magiques avec au menu : tours de cartes, passe-passe et mentalisme.

En ce week-end de fête des mères, parents et enfants ont pu se réunir pour partager ensemble spectacles, pique-nique et animations en famille. Ils ont pu rire aux éclats devant Toyo face à l’impressionnante souplesse d’un contorsionniste énigmatique. Toutes les générations ont pu se réunir autour de la pure tradition du jeu en bois avec Festijeux, alors que les plus petits ont pu apprécier les calembours du marin pécheur qui les accueillait sur son Manège salé. Tigres, papillons ou encore pirates ont pu être aperçus dans le parc grâce aux coups de pinceaux de la Maison Pour Tous qui proposait également de s’initier à la pratique circassienne.

Que serait un festival sans musique ? Les percussionnistes de l’Ecole de musique et de danse intercommunale ont rythmé le week-end avec des sonorités japonaises tandis que les Gipsy Pigs ont chanté l’amour et fait danser la foule avec l’accent chaud d’Enrico Gracias. La convivialité était à son paroxysme grâce à la météo mais aussi aux restaurateurs, buvette et à l’ambiance créée par la scénographie colorée du collectif HSH. Michel Rats, Vice-Président de La Communauté urbaine Le Havre Seine Métropole, commente :

Nous n’imaginions pas il y a 13 ans que de saison en saison le succès grandirait au point où nous l’avons encore observé ce dernier week-end. Toute cette joie, ce bonheur n’auraient pas été possibles sans le concours conjugué des bénévoles qui donnent de leur temps et leur énergie au service de cette belle fête, de l’équipe organisatrice qui agence et assaisonne le tout avec brio, des techniciens du spectacle dans l’ombre mais sans qui rien ne serait possible, des artistes qui nous émerveillent et nous touchent intimement de leur poésie et de leur grandiose et bien sûr du public venu nombreux entre amis ou en famille profiter de ce lieu idyllique habillé de joie pour l’occasion. Je me réjouis que Le Havre Seine Métropole tienne une place importante dans la diffusion de spectacles, le paysage culturel circassien tout en réservant un accueil des plus chaleureux aux compagnies artistiques.

Télécharger